Comment savoir si un terrain est viabilisé ou pas ?

Publié le : 23 février 20224 mins de lecture

Plutôt que d’acheter des maisons déjà construites, certaines personnes préfèrent construire la maison de leurs rêves. Pour que ce projet passionnant devienne réalité, elles doivent d’abord acquérir un terrain. Cependant, tous les terrains à vendre ne sont pas forcément destinés à accueillir une maison. Outre les normes de construction, le terrain à acquérir doit répondre à certains critères pour pouvoir être habité : c’est ce qu’implique la viabilisation d’un terrain.

Qu’est-ce qu’un terrain viabilisé ?

La viabilisation d’un terrain implique non seulement de nombreuses formalités administratives, mais aussi d’importants travaux visant à garantir l’habitabilité du terrain. Plus clairement, il s’agit de faire un travail de fond pour rendre les futures constructions habitables en termes de confort matériel. Un terrain viabilisé signifie que ce terrain est physiquement habitable. Il doit donc être pourvu de tous les réseaux classiques, à savoir l’eau, l’électricité, le gaz, l’assainissement, et même le téléphone. Ainsi, lorsqu’un terrain peut être raccordé au réseau environnant, on dit qu’il est  » viabilisé « . Littéralement, une viabilisation est une opération destinée à doter un terrain de tous les raccordements aux différents réseaux existants à proximité. L’objectif est de garantir l’alimentation en eau, électricité, gaz et téléphone des futures constructions, tout en assurant l’évacuation des eaux usées.

Comment reconnaître un terrain viabilisé ?

Pour savoir si le terrain est viabilisé et peut recevoir des logements, il convient d’évaluer sa proximité avec le réseau public. Si vous voyez un poteau électrique à proximité, c’est une bonne chose. Dans le cas contraire, assurez-vous que le terrain peut être facilement raccordé au réseau électrique. Pour être encore plus strict, il est recommandé de contacter le service d’urbanisme de la mairie. Demandez un certificat d’urbanisme sur le terrain. Grâce à ce document, vous saurez si le terrain est viabilisé ou non. Vous pourrez aussi trouver toutes les conditions dans lesquelles le terrain est raccordé aux différents réseaux. Pour les terrains non viabilisés, le certificat précise le coût de l’opération de viabilisation du terrain. 

La différence entre un terrain à bâtir et un terrain viabilisé !

Un terrain à bâtir est toute parcelle de terrain qui est techniquement et matériellement apte à accueillir une nouvelle construction. C’est-à-dire que le terrain remplit les différentes conditions requises pour la réalisation des travaux et reçoit un bâtiment à usage d’habitation. Le règlement d’urbanisme définit les critères de constructibilité des terrains. Compte tenu de cette définition, le terrain doit être constructible pour que la viabilisation puisse être réalisée. En effet, l’activité de maintenance est un projet de construction réalisé dans le respect des règles d’urbanisme. S’il est logique qu’un terrain constructible ne soit pas forcément viabilisé, on peut aussi trouver des terrains viabilisés qui ne se trouvent pas forcément sur des terrains constructibles.

Plan du site